Le Soleil

Obésité et mortalité: un paradoxe de poids

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Commençons par une devinette: parmi les gens trop maigres, ceux qui ont un «poids santé», ceux qui font de l'embonpoint et ceux qui sont carrément obèses, lesquels ont le plus faible taux de mortalité (soit la plus faible chance de mourir dans l'année qui vient)? Les «poids santé», dites-vous? Vous avez bien appris vos leçons, mais non, c'est faux. Les maigres? Non plus. En fait, c'est dans la catégorie «embonpoint» que l'on meurt le moins, en moyenne...