Le Soleil
«Les villes n'ont malheureusement pas connaissance de ce qui est transporté sur les réseaux ferroviaires. Il y a une intention d'améliorer la transmission de l'information, mais pas encore de système de traçabilité [des marchandises]», confirme Jacques Perron, porte-parole de la Ville de Québec.
«Les villes n'ont malheureusement pas connaissance de ce qui est transporté sur les réseaux ferroviaires. Il y a une intention d'améliorer la transmission de l'information, mais pas encore de système de traçabilité [des marchandises]», confirme Jacques Perron, porte-parole de la Ville de Québec.

Un comité de vigilance ferroviaire voit le jour dans Limoilou

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Un groupe de parents a créé le comité Vigilance train Limoilou pour savoir ce qui circule sur la voie ferrée près de l'école du quartier et s'assurer qu'il y a un plan d'urgence en cas d'accident.