Le Soleil
Le chantier le plus évident, qui permettra de doubler la superficie du terminal, s'amorcera à l'automne pour se terminer en 2017. Le président et chef de la direction de l'Aéroport Jean-Lesage, Gaëtan Gagné promet qu'il sera «très orienté technologies», allant jusqu'à le qualifier de «terminal du futur».
Le chantier le plus évident, qui permettra de doubler la superficie du terminal, s'amorcera à l'automne pour se terminer en 2017. Le président et chef de la direction de l'Aéroport Jean-Lesage, Gaëtan Gagné promet qu'il sera «très orienté technologies», allant jusqu'à le qualifier de «terminal du futur».

Aéroport Jean-Lesage: la croissance dans tous ses états

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
Les profits montent en même temps que l'achalandage à l'aéroport de Québec. Pour l'année 2013, l'administration a dégagé 11,3 millions $ sur des revenus de 48,2 millions $.