Le Soleil
«Le Québec est totalement en retard, dans le monde, par rapport à la reconnaissance de la langue des signes», souligne André Hallé, adjoint au président de la Fondation des Sourds du Québec.
«Le Québec est totalement en retard, dans le monde, par rapport à la reconnaissance de la langue des signes», souligne André Hallé, adjoint au président de la Fondation des Sourds du Québec.

Les sourds veulent se faire entendre

Gabrielle Thibault-Delorme
Le Soleil
Les Sourds du Québec ont du mal à trouver une oreille attentive à leur cause. Depuis près de 25 ans, ces derniers tentent de faire reconnaître la langue des signes québécoise (LSQ) comme leur langue de communication et d'enseignement.