Le Soleil
La Société de développement commercial Maguire dénonce notamment l'abandon du projet de logements coopératifs sur l'îlot de l'église anglicane St. Michael, mentionnant qu'il s'agit d'un «signe du ralentissement» que vit le quartier.
La Société de développement commercial Maguire dénonce notamment l'abandon du projet de logements coopératifs sur l'îlot de l'église anglicane St. Michael, mentionnant qu'il s'agit d'un «signe du ralentissement» que vit le quartier.

«Une cloche de verre sur Sillery», craignent les commerçants

Olivier Parent
Olivier Parent
Le Soleil
À l'heure où le maire Régis Labeaume songe à un «grand plan pour rajeunir la ville», les commerçants de l'avenue Maguire craignent que la population vieillissante de Sillery vienne à bout de sa vie de quartier. L'arrondissement historique risque d'être vidé de ses résidents à l'image du Vieux-Québec, croit même la SDC Maguire.