Le Soleil
Les projections d'achalandage à l'aéroport de Québec justifiant la plus récente vague de travaux (225 millions $ d'ici 2015) sont trop optimistes, selon les auteurs d'une étude sur la gouvernance des aéroports canadiens dévoilée lundi.
Les projections d'achalandage à l'aéroport de Québec justifiant la plus récente vague de travaux (225 millions $ d'ici 2015) sont trop optimistes, selon les auteurs d'une étude sur la gouvernance des aéroports canadiens dévoilée lundi.

Envolée contre la gestion des aéroports canadiens

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
Les aéroports canadiens, corporations privées gérant des biens publics, doivent rendre des comptes sur leurs projets d'agrandissement et l'augmentation des frais d'amélioration aéroportuaire (FAA), estime l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques (IGOPP). Les conseils d'administration doivent aussi être resserrés.