Le Soleil
Une étude réalisée en 2002 recommandait déjà le passage de deux à trois voies sur toute la longueur de l'autoroute Henri-IV, qui est plus étroite entre les boulevards Charest et Hamel environ.
Une étude réalisée en 2002 recommandait déjà le passage de deux à trois voies sur toute la longueur de l'autoroute Henri-IV, qui est plus étroite entre les boulevards Charest et Hamel environ.

Henri-IV: Labeaume ouvert aux voies réservées... pour le covoiturage

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
Régis Labeaume n'est plus contre le principe des voies réservées sur une autoroute Henri-IV élargie, à condition qu'elles servent uniquement au covoiturage et qu'elles soulagent le trafic sur les six voies de circulation. Il évoque même la possibilité d'en ajouter sur Charest, Laurentienne, Henri-Bourassa et bien sûr Robert-Bourassa.