Le Soleil
«Ce sont les femmes qui paient, a-t-elle déploré. Le monsieur barbu ne paie aucun prix. Elle est où cette égalité homme-femme qu'on chérit?» déplore Samira Laouni.
«Ce sont les femmes qui paient, a-t-elle déploré. Le monsieur barbu ne paie aucun prix. Elle est où cette égalité homme-femme qu'on chérit?» déplore Samira Laouni.

Débat sur la charte: «Ce sont les femmes qui paient»

Simon Boivin
Simon Boivin
Le Soleil
Crachats, invectives, voiles arrachés, détresse psychologique. Le débat sur la charte des valeurs traumatise des femmes de minorité culturelle au point où elles ne veulent plus sortir de chez elles, dénonce l'un des premiers organismes entendus en commission.