Le Soleil
La prostitution de subsistance est souvent considérée par les femmes comme des «arrangements amicaux». Certaines mettent parfois des années à se l'avouer.
La prostitution de subsistance est souvent considérée par les femmes comme des «arrangements amicaux». Certaines mettent parfois des années à se l'avouer.

Prostituées... de fin de mois

Gilles Gagné
Le Soleil
Les dirigeantes des groupes venant en aide aux femmes gaspésiennes l'appellent «prostitution de subsistance». Oubliez la ruelle, le trottoir, la robe de satin. Cette forme de prostitution touche les femmes ayant des problèmes à boucler les fins de mois. Le tiers des 100 nouvelles victimes d'agression sexuelle par an en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine pourraient être contraintes à cette pratique.