Le Soleil
La députée libérale Rita de Santis a convenu que sa décision d'arborer sa croix d'une dizaine de centimètres, mercredi, n'était pas anodine dans le contexte actuel. «Il n'y a aucune raison que je ne [la] porte pas», a-t-elle dit.
La députée libérale Rita de Santis a convenu que sa décision d'arborer sa croix d'une dizaine de centimètres, mercredi, n'était pas anodine dans le contexte actuel. «Il n'y a aucune raison que je ne [la] porte pas», a-t-elle dit.

Charte de la laïcité : le ton monte à l'Assemblée nationale

Jean-Marc Salvet
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
La députée libérale Rita de Santis affichait une croix volontairement très ostentatoire, mercredi, à l'Assemblée nationale. Elle se défend de toute provocation, mais admet avoir voulu envoyer un message clair au gouvernement Marois.