Le Soleil

Drainville persiste dans l'interdiction du port de signes religieux ostentatoires

Jean-Marc Salvet
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Tous les nouveaux employés des services publics et parapublics québécois embauchés après l'adoption de la charte de la laïcité devront laisser leurs signes religieux chez eux, prévoit le projet de loi déposé jeudi matin par Bernard Drainville. Si elle est adoptée telle quelle, la loi s'appliquera immédiatement dans leur cas.