Le Soleil

Le bris d'une entente rend la saison de chasse autochtone plus «risquée»

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
Alors que la période de chasse au gros gibier réservée aux autochtones s'amorce dans la réserve faunique des Laurentides, les Innus de Mashteuiatsh tournent le dos à l'entente de bon voisinage conclue l'an dernier avec les Hurons-Wendat de Wendake. Les deux groupes de chasseurs se croiseront en forêt avec tous les risques que cela implique.