Le Soleil
À deux pas de la zone sinistrée, sur la voie ferrée où le temps s’est arrêté le 6 juillet dernier à Lac-Mégantic, Elie Robineau Pépin promène son chien, un soir de septembre.

Mégantic se relève: repenser la ville

Alexandra Perron
Alexandra Perron
Le Soleil
L'automne s'installe à Lac-Mégantic comme ailleurs. Le lac est particulièrement majestueux dans la brume du matin et la lumière de fin de journée. Autour du centre-ville éventré, fourmillant de camions et de travailleurs, la population reprend du poil de la bête, s'organise, rêve l'avenir... Mais pas toujours à l'unisson, ni au même rythme. Un peu plus de deux mois après le déraillement de train et l'immense brasier qui a fauché 47 vies, Le Soleil a sondé ce qu'il advient de cette municipalité, de ses commerçants et de ses 6000 âmes.