Le Soleil

Québec veut interdire le port de signes religieux ostentatoires à ses employés

Jean-Marc Salvet
Jean-Marc Salvet
Le Soleil
Les représentants de l'État et de tous les pouvoirs publics québécois devront s'abstenir de porter un signe religieux ostentatoire pendant «leurs heures de travail», a confirmé, mardi, le ministre Bernard Drainville. Les élus échapperont cependant à cette obligation.