Le Soleil
La Conférence de Québec, en août 1943, avait planté les premiers jalons du débarquement en Europe, lors de la Seconde Guerre mondiale. On reconnaît à l'avant-plan, le président américain Franklin D. Roosevelt et le gouverneur général, le comte d'Athlone. Debout: le premier ministre canadien Mackenzie King et le premier ministre britannique Winston Churchill.
La Conférence de Québec, en août 1943, avait planté les premiers jalons du débarquement en Europe, lors de la Seconde Guerre mondiale. On reconnaît à l'avant-plan, le président américain Franklin D. Roosevelt et le gouverneur général, le comte d'Athlone. Debout: le premier ministre canadien Mackenzie King et le premier ministre britannique Winston Churchill.

Conférence de Québec de 1943: le point sur le J

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
La rencontre historique avait réuni dans la capitale, il y a exactement 70 ans, le premier ministre britannique Winston Churchill et le président américain Franklin D. Roosevelt, accompagnés de leurs états-majors. Ils ont planté, au Château Frontenac et à la Citadelle, les premiers jalons du débarquement en Europe pour défaire les troupes allemandes et italiennes durant la Seconde Guerre mondiale. L'histoire a retenu que la mise à exécution du plan a permis de reprendre le momentum et de défaire Mussolini, puis Hitler.