Le Soleil
Dans un document de quatre pages, le Commissaire aux langues officielles souligne que malgré l'engagement en 2008 de la Garde côtière à assurer en tout temps des services bilingues à bord de ses navires, de nouvelles plaintes ont été déposées en mars dernier.
Dans un document de quatre pages, le Commissaire aux langues officielles souligne que malgré l'engagement en 2008 de la Garde côtière à assurer en tout temps des services bilingues à bord de ses navires, de nouvelles plaintes ont été déposées en mars dernier.

La Garde côtière reçoit une autre tape sur les doigts

Annie Mathieu
Annie Mathieu
Le Soleil
Malgré les lacunes sur l'emploi du français à la Garde côtière révélées lors de l'échouement de l'Acadien II en 2008, celle-ci n'a pas encore compris qu'elle devait offrir un service dans les deux langues officielles dans les eaux canadiennes.