Le Soleil
Le maire Gérald Lemoyne siège depuis 26 ans au conseil municipal d'une ville qui n'a pas 50 ans.
Le maire Gérald Lemoyne siège depuis 26 ans au conseil municipal d'une ville qui n'a pas 50 ans.

Lebel-sur-Quévillon: la résurrection

Michel Corbeil
Michel Corbeil
Le Soleil
Le Québec au nord du 49e parallèle n'est surtout pas une invention du Plan Nord du libéral Jean Charest, encore moins du Nord pour tous de la péquiste Pauline Marois. Le vaste territoire de la Jamésie, lui, qui s'étend de la baie James jusqu'aux confins de la Côte-Nord, est habité depuis toujours par les autochtones. Depuis la Seconde Guerre mondiale, des villes y ont poussé. Et elles s'y accrochent, malgré les cycles économiques qui malmènent ce qui les a fait naître, les forêts et les mines. Les municipalités jamésiennes de Chibougamau et de Lebel-sur-Quévillon ne connaissent pas le boum économique qui a secoué la Côte-Nord. Mais les rêves d'un avenir meilleur leur sont permis. Aujourd'hui : Lebel-sur-Quévillon, une municipalité qui revient de loin, après avoir craint être rayée de la carte en même temps que son usine de pâtes et papiers.