Le Soleil
Les piétons et les cyclistes doivent se contenter d'une passerelle d'embarquement étroite et rugueuse pour accéder aux traversiers reliant Québec et Lévis.
Les piétons et les cyclistes doivent se contenter d'une passerelle d'embarquement étroite et rugueuse pour accéder aux traversiers reliant Québec et Lévis.

Plaintes d'inconfort sur les traversiers entre Québec et Lévis

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
Le confort n'est pas optimal ces jours-ci pour les passagers des traversiers reliant Québec et Lévis, en raison du bris de la passerelle d'embarquement du côté nord. Le directeur de la traverse, Stéphane Guy, est le premier à l'admettre, mais rappelle que c'est une situation «rarissime» et qu'un bond technologique est prévu sur les quais au cours des prochaines années.