Le Soleil
Au moment d'aller épauler les équipes d'aide durant l'échouement du Louis-Jolliet, le pilote Serge Arsenault était sans savoir qu'il s'agissait de son dernier vol.
Au moment d'aller épauler les équipes d'aide durant l'échouement du Louis-Jolliet, le pilote Serge Arsenault était sans savoir qu'il s'agissait de son dernier vol.

Un dernier tour d'hélico pour le pilote Serge Arsenault

Annie Mathieu
Annie Mathieu
Le Soleil
Lorsque le Louis-Jolliet s'est échoué le 16 mai, tous les projecteurs se sont braqués sur le bateau de croisière en détresse sur le Saint-Laurent. Mais dans les airs, un autre drame se jouait puisque sans le savoir, le pilote de l'hélicoptère de la Garde-côtière chargé d'épauler les équipes d'aide effectuait son dernier vol. Serge Arsenault est décédé dimanche d'un cancer foudroyant après avoir passé plus de 11 000 heures de sa vie dans le ciel.