Le Soleil
Point de repère et l'ADDICQ ont d'ailleurs décidé d'organiser un ramassage bénévole mardi parce qu'un enfant se serait piqué accidentellement sur une vieille seringue la semaine dernière, dans le parc de l'école Lucien-Borne, selon le directeur de Point de repères Mario Gagnon.
Point de repère et l'ADDICQ ont d'ailleurs décidé d'organiser un ramassage bénévole mardi parce qu'un enfant se serait piqué accidentellement sur une vieille seringue la semaine dernière, dans le parc de l'école Lucien-Borne, selon le directeur de Point de repères Mario Gagnon.

Une soixantaine de seringues trouvées dans les parcs de Québec

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
«Souvent, ce qu'ils font, c'est qu'ils rentrent leurs seringues dans la terre, alors on voit juste le bout en plastique. [...] C'est le genre de chose qu'on ne voit pas quand on ne le sait pas.»