Le Soleil
Rémi Tremblay apprécie l'«oasis de paix» que représente le dépanneur Saint-Pit depuis la tragédie, où il est venu dimanche avec sa précieuse caméra qu'il avait empoignée avant de quitter sa résidence dans la nuit du 6 juillet.
Rémi Tremblay apprécie l'«oasis de paix» que représente le dépanneur Saint-Pit depuis la tragédie, où il est venu dimanche avec sa précieuse caméra qu'il avait empoignée avant de quitter sa résidence dans la nuit du 6 juillet.

Lac-Mégantic: le «syndrome de l'imposteur» du journaliste qui a tout vu

Olivier Parent
Olivier Parent
Le Soleil
«J'ai toujours senti qu'il y aurait un train qui allait dérailler dans le centre-ville, mais c'était presque rendu une inside joke au bureau.» Le rédacteur en chef du journal de Lac-Mégantic, Rémi Tremblay, semble mal à l'aise en y allant de cette confidence. C'est que depuis la catastrophe ferroviaire, il dit souffrir du «syndrome de l'imposteur» en étant à la fois «correspondant de guerre et de l'autre côté de la barricade».