Le Soleil
La catastrophe au Lac-Mégantic aura une conséquence paradoxale, en ralentissant l'approbation de nouveaux projets de transport pétrolier, ce qui va favoriser va favoriser le train, prévoit Pierre-Olivier Pineau, professeur à HEC Montréal et spécialiste des politiques énergétiques.
La catastrophe au Lac-Mégantic aura une conséquence paradoxale, en ralentissant l'approbation de nouveaux projets de transport pétrolier, ce qui va favoriser va favoriser le train, prévoit Pierre-Olivier Pineau, professeur à HEC Montréal et spécialiste des politiques énergétiques.

Transport ferroviaire du pétrole: une augmentation qui s'essoufflera

Annie Mathieu
Annie Mathieu
Le Soleil
Bien qu'il ne s'agisse pas de la solution idéale, le transport du pétrole par train devrait, à court terme, poursuivre sa progression au Canada. Le resserement prévu de la réglementation pour l'acheminement de matières premières et les délais de construction de nouveaux pipelines donnent peu de choix aux pétrolières voulant vendre à tout prix leur production, qui a bondi au cours des denières années.