Le Soleil
La directrice Louise Fortin ne démord pas : pour offrir tous les services aux fugueurs d'âge mineur, l'organisme a besoin de 132 000 $ de plus par an.
La directrice Louise Fortin ne démord pas : pour offrir tous les services aux fugueurs d'âge mineur, l'organisme a besoin de 132 000 $ de plus par an.

Squat Basse-Ville réduit ses services

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
Cet hiver, le Squat Basse-Ville faisait les manchettes, au coeur d'une chicane médiatisée qui l'opposait à l'Agence de la santé et à des élus de la Ville de Québec. Au coeur du litige : le financement de l'organisme d'aide aux jeunes fugueurs, qui a dû se résoudre à se transformer en refuge de nuit. Trois mois plus tard, le Squat peine toujours à boucler son budget et doit maintenant fermer ses portes le dimanche soir.