Le Soleil
Avant de prendre en main la gestion de son port, la Ville de Baie-Comeau a commandé, au coût de 150 000 $, une étude de préfaisabilité approfondie sur l'état de ses infrastructures. Les résultats sont attendus en août et une seconde étude plus technique, avec des plongeurs inspectant les structures, suivra.
Avant de prendre en main la gestion de son port, la Ville de Baie-Comeau a commandé, au coût de 150 000 $, une étude de préfaisabilité approfondie sur l'état de ses infrastructures. Les résultats sont attendus en août et une seconde étude plus technique, avec des plongeurs inspectant les structures, suivra.

Les infrastructures du port de Baie-Comeau sous la loupe

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
Les élus et le milieu économique de Baie-Comeau viennent de mandater la firme CPCS afin qu'elle mène une étude sur l'état des infrastructures du port de Baie-Comeau. Comme bien d'autres communautés l'ont fait avant elle, Baie-Comeau veut prendre en main son port, mais pas à n'importe quel prix.