Le Soleil
Désuet depuis plus d'une dizaine d'années, le quai de Cap-à-l'Aigle fait l'objet de travaux de restauration de 1,2 million $. Ceux-ci l'amputeront toutefois de sa capacité d'amarrage en eau profonde.
Désuet depuis plus d'une dizaine d'années, le quai de Cap-à-l'Aigle fait l'objet de travaux de restauration de 1,2 million $. Ceux-ci l'amputeront toutefois de sa capacité d'amarrage en eau profonde.

Sauvetage raté pour le quai de Cap-à-l'Aigle

Brigitte Lavoie
Le Soleil
Difficile de sauver les quais du fleuve Saint-Laurent, à preuve les vains efforts de la Ville de La Malbaie pour éviter l'enrochement du «petit» quai en eau profonde de Cap-à-l'Aigle, dans Charlevoix.