Le Soleil
La présidente de la Fondation de la commission scolaire de l'Estuaire, Brigitte Tremblay, et Mathieu Tremblay.
La présidente de la Fondation de la commission scolaire de l'Estuaire, Brigitte Tremblay, et Mathieu Tremblay.

Un Baie-Comois veut un bras robotisé pour vivre «comme la plupart des gens»

Steve Paradis
Le Soleil
Pas d'excuse et pas de limite. Voilà la devise de Mathieu Tremblay, un jeune de Baie-Comeau souffrant de sévères limitations physiques qui veut acquérir un bras robotisé afin, dit-il, «de gagner mon autonomie pour pouvoir vivre ma vie comme la plupart des gens». La Fondation de la commission scolaire de l'Estuaire (CSE) le soutient dans cette importante quête.