Le Soleil
Lundi, Jean-François Daigle a repris le boulot à la division des communications du service de protection contre les incendies de Québec, plus d'un an après avoir subi un grave accident de travail qui a mené à l'amputaion de sa jambe gauche, sous le genou.
Lundi, Jean-François Daigle a repris le boulot à la division des communications du service de protection contre les incendies de Québec, plus d'un an après avoir subi un grave accident de travail qui a mené à l'amputaion de sa jambe gauche, sous le genou.

Amputé d'une jambe, le pompier Jean-François Daigle veut «retourner au feu»

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Cloué à son lit d'hôpital à la suite d'un grave accident de travail qui lui a coûté la jambe gauche, le pompier Jean-François Daigle a repris espoir en regardant courir le double amputé Oscar Pistorius aux Jeux olympiques de Londres. Il savait que tout était possible. Même retourner combattre des incendies.