Le Soleil
Lundi soir, à moins de 24 heures de son expulsion, Ibrahim Soumahoro a finalement reçu l'improbable appel de son avocat lui annonçant qu'il obtenait un sursis du ministère fédéral de l'Immigration.
Lundi soir, à moins de 24 heures de son expulsion, Ibrahim Soumahoro a finalement reçu l'improbable appel de son avocat lui annonçant qu'il obtenait un sursis du ministère fédéral de l'Immigration.

Des élus se réjouissent du sursis à Ibrahim Soumahoro

Valérie Gaudreau
Valérie Gaudreau
Rédactrice en chef
Des élus de la région ont salué la décision d'Immigration Canada de donner, lundi, un sursis in extremis à Ibrahim Soumahoro, menacé d'expulsion.