Le Soleil
Le ministre des Anciens Combattants et, depuis peu, de la Francophonie évoque l'héritage d'une mesure égalitaire adoptée sous le gouvernement de René Lévesque pour justifier que les enfants de militaires québécois puissent poursuivre des études en anglais.
Le ministre des Anciens Combattants et, depuis peu, de la Francophonie évoque l'héritage d'une mesure égalitaire adoptée sous le gouvernement de René Lévesque pour justifier que les enfants de militaires québécois puissent poursuivre des études en anglais.

Blaney prône le maintien de l'exemption à la loi 101 pour les enfants de militaires

Annie Mathieu
Annie Mathieu
Le Soleil
Le ministre des Anciens Combattants aussi titulaire depuis peu du portefeuille de la Francophonie, Steven Blaney, préférerait que Québec ne touche pas l'exemption à la loi 101 qui permet aux enfants de militaires francophones d'avoir accès aux écoles anglophones. Le député conservateur de Lévis-Bellechasse évoque l'héritage d'une mesure égalitaire adoptée sous le règne de l'ex-premier ministre péquiste, René Lévesque.