Le Soleil
23 ans après la tragédie qui a touché Francine Lemay, elle a témoigné des torts qu'ont subis les autochtones dans les pensionnats, dans le cadre le Commission de vérité et réconciliation du Canada.
23 ans après la tragédie qui a touché Francine Lemay, elle a témoigné des torts qu'ont subis les autochtones dans les pensionnats, dans le cadre le Commission de vérité et réconciliation du Canada.

La soeur du caporal Lemay, ambassadrice de la cause autochtone

Olivier Parent
Olivier Parent
Le Soleil
Le 11 juillet 1990, le caporal Marcel Lemay était tué par balle par un Mohawk en pleine crise d'Oka. Près de 23 ans plus tard, sa soeur, Francine Lemay, a pardonné au tireur toujours en cavale et multiplie les témoignages auprès des autochtones. Si bien qu'elle est devenue, de son propre aveu, une ambassadrice de la cause autochtone.