Le Soleil
Ce n'est pas parce qu'un enfant a été enlevé par un de ses parents que les services policiers doivent laisser courir. Priver l'autre parent d'un droit de visite est un acte criminel, note Steve Desroches, qui a travaillé sur un dossier célèbre, celui de la médaillée olympique Myriam Bédard, partie aux États-Unis avec sa fille de 11 ans.
Ce n'est pas parce qu'un enfant a été enlevé par un de ses parents que les services policiers doivent laisser courir. Priver l'autre parent d'un droit de visite est un acte criminel, note Steve Desroches, qui a travaillé sur un dossier célèbre, celui de la médaillée olympique Myriam Bédard, partie aux États-Unis avec sa fille de 11 ans.

Disparition d'enfants: le mythe des 24 heures à changer

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Le mythe est tenace, même chez les policiers: en cas de disparition, on attend 24 heures avant de lancer des recherches parce que la plupart reviendront au bercail dans la journée...