Le Soleil

Les usagers de l'aérogare de Montmagny à l'étroit

Éric Bernard, collaboration spéciale
Le Soleil
Depuis que le ministère des Transports a fait construire un bureau à même l'aérogare de l'aéroport de Montmagny, l'inconfort de la salle d'attente, déjà considérée comme trop petite, crée du mécontentement. De la vingtaine de chaises et des deux tables, il ne reste que la moitié. Le futur gestionnaire des lieux, Aéropro, profitera de près de 25 % de la superficie totale de l'aérogare empruntée directement aux passagers en attente.