Le Soleil

Des pratiques douteuses de bars dans la mire du Cégep de Rimouski

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil
Le Syndicat des enseignants(es) du Cégep de Rimouski, la direction de l'institution et l'association étudiante font front commun pour demander aux propriétaires de bars de Rimouski de cesser d'offrir gratuitement, ou à prix réduit, les consommations aux femmes pour attirer des clients, de même que de tenir des activités au cours desquelles le cumul de colliers ou de bracelets est encouragé «afin de remporter un prix en multipliant les exploits à connotation sexuelle».