Le Soleil
À la résidence Côté Jardins, dans Sainte-Foy, la direction reconnaît que les délais imposés à la famille pour libérer la chambre étaient trop courts.
À la résidence Côté Jardins, dans Sainte-Foy, la direction reconnaît que les délais imposés à la famille pour libérer la chambre étaient trop courts.

Endeuillés et bousculés: la résidence reconnaît ses torts

Matthieu Boivin
Le Soleil
La directrice générale de la résidence privée Côté Jardins, Nathalie Côté, reconnaît qu'on n'aurait jamais dû tenter d'imposer un si court délai à Alain Deguire pour qu'il vide la chambre de son père de ses effets personnels à la suite de son décès.