Le Soleil
Dès le 1er mai, les cyclistes qui ne veulent pas faire tout leur trajet sur deux roues pourront compter sur des supports à vélos disposés à l'avant des autobus articulés du Réseau de transport de la Capitale (RTC), sur le parcours 801. Les supports à vélos seront disponibles à tous les arrêts du Métrobus. Après les véhicules articulés du parcours 801, ce sera autour de ceux du parcours 800 d'être dotés de supports à vélos. Le RTC prévoit que leur nombre passera à 67 d'ici 2011. Les supports ne pourront pas accueillir plus que deux vélos à la fois. Le support a été conçu pour être simple d'usage. S'il est fermé, les usagers n'ont qu'à tirer une poignée vers le haut puis abaisser le support. Ensuite, il suffit de ramener le bras d'appui sur son pneu et un verrou s'actionne automatiquement. À Québec, les cyclistes pourront en profiter durant six mois. Ils seront retirés le 1er novembre.
Dès le 1er mai, les cyclistes qui ne veulent pas faire tout leur trajet sur deux roues pourront compter sur des supports à vélos disposés à l'avant des autobus articulés du Réseau de transport de la Capitale (RTC), sur le parcours 801. Les supports à vélos seront disponibles à tous les arrêts du Métrobus. Après les véhicules articulés du parcours 801, ce sera autour de ceux du parcours 800 d'être dotés de supports à vélos. Le RTC prévoit que leur nombre passera à 67 d'ici 2011. Les supports ne pourront pas accueillir plus que deux vélos à la fois. Le support a été conçu pour être simple d'usage. S'il est fermé, les usagers n'ont qu'à tirer une poignée vers le haut puis abaisser le support. Ensuite, il suffit de ramener le bras d'appui sur son pneu et un verrou s'actionne automatiquement. À Québec, les cyclistes pourront en profiter durant six mois. Ils seront retirés le 1er novembre.

Mobilité durable à Québec: les verts s'impatientent

Annie Morin
Annie Morin
Le Soleil
Un an après l'adoption de son plan de mobilité durable, la Ville de Québec tarde à faire la preuve qu'il s'agit d'une priorité pour elle.