Le Soleil
Dès qu'une plainte donne l'impression qu'une situation est dangereuse pour un enfant, la DPJ est appelée sur les lieux.
Dès qu'une plainte donne l'impression qu'une situation est dangereuse pour un enfant, la DPJ est appelée sur les lieux.

De plus en plus d'enfants victimes d'abus physiques

Marie-Pier Duplessis
Marie-Pier Duplessis
Le Soleil
Même si la principale raison d'une intervention de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) demeure la négligence des parents, l'abus physique envers les enfants connaît une augmentation significative partout en province, où l'on observe une hausse de quelque 10 % de cas en un an.