Le Soleil
Grâce à des modifications sur son véhicule, Vincent Tremblay, 24 ans, qui est tétraplégique, peut conduire sans quitter son fauteuil roulant.
Grâce à des modifications sur son véhicule, Vincent Tremblay, 24 ans, qui est tétraplégique, peut conduire sans quitter son fauteuil roulant.

Salon de l'auto adaptée: apprendre à conduire avec un handicap

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Plusieurs personnes atteintes d'un handicap à la suite d'un accident ou d'une maladie croient qu'elles ne pourront plus jamais conduire leur voiture. Le premier Salon de l'auto adaptée de Québec, qui avait lieu hier dans le stationnement de l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec, a permis de démentir cette croyance en mettant l'accent sur les trésors d'ingéniosité qui permettent d'adapter les véhicules à presque tous les handicaps.