Le Soleil
Dess, qui a été associé à un «nazi» sur Twitter lorsqu'il a annoncé son départ pour la métropole, se doute bien qu'il ne sera pas accueilli en héros.
Dess, qui a été associé à un «nazi» sur Twitter lorsqu'il a annoncé son départ pour la métropole, se doute bien qu'il ne sera pas accueilli en héros.

«Dess» s'en va à Montréal

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
D'ici la rentrée, Vincent «Dess» Dessureault, le coanimateur de l'émission du midi à CHOI Radio X, tiendra un micro en plein territoire de la «clique du Plateau».