Le Soleil
Tourisme Bas-Saint-Laurent s'inquiète des effets sur l'achalandage touristique qu'aura notamment la fermeture du phare de Pointe-au-Père aussi tôt dans la saison.
Tourisme Bas-Saint-Laurent s'inquiète des effets sur l'achalandage touristique qu'aura notamment la fermeture du phare de Pointe-au-Père aussi tôt dans la saison.

La saison écourté du phare de Pointe-au-Père inquiète

Carl Thériault, collaboration spéciale
Le Soleil
La décision de Parcs Canada de reprendre la gestion du Lieu historique national du Phare-de-Pointe-au-Père assumée depuis 30 ans par la corporation du Site historique maritime de la Pointe-au-Père (SHMP) soulève une grande indignation dans le milieu touristique et politique rimouskois.