Le Soleil
Les travailleurs de rue craignent les risques de radicalisation ou de décrochage social accentués par la dégradation actuelle des rapports sociaux entre les jeunes et les institutions.
Les travailleurs de rue craignent les risques de radicalisation ou de décrochage social accentués par la dégradation actuelle des rapports sociaux entre les jeunes et les institutions.

Conflit étudiant: la crise sociale inquiète les travailleurs de rue

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
La crise sociale liée au conflit étudiant qui persiste depuis le mois de février inquiète l'Association des travailleurs et travailleuses de rue du Québec (ATTRueQ), qui a abordé le sujet lors de son assemblée générale annuelle et souhaite que les institutions et décideurs de la société réfléchissent pour en atténuer les conséquences.