Le Soleil

Appel aux producteurs de maïs sucré «non OGM»

Claudette Samson
Claudette Samson
Le Soleil
L'arrivée prochaine d'un premier maïs sucré génétiquement modifié dans les assiettes des Québécois suscite de nombreuses inquiétudes. À un point tel que l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) de Québec demande aux agriculteurs de la région qui n'en vendront pas de s'inscrire sur une liste qui sera mise à la disposition des consommateurs pour les rassurer. L'organisation invite d'autres groupes à faire de même dans les autres régions.