Le Soleil
Abdoulaye Sonko (droite), président de l'Association malienne de Québec, et son ami Ibrahim, lui aussi d'origine malienne, condamnent le coup d'État militaire mais s'inquiètent particulièrement de la situation humanitaire périlleuse, surtout dans le Nord occupé.
Abdoulaye Sonko (droite), président de l'Association malienne de Québec, et son ami Ibrahim, lui aussi d'origine malienne, condamnent le coup d'État militaire mais s'inquiètent particulièrement de la situation humanitaire périlleuse, surtout dans le Nord occupé.

Les Maliens inquiets à Québec

Samuel Auger
Samuel Auger
Le Soleil
La rébellion touareg et l'isolement du nord du pays inquiètent les Maliens de Québec. Les besoins humanitaires seraient criants dans cette région alors que les infrastructures de santé ont été affaiblies par le chaos des dernières semaines.