Le Soleil
Martin Hivon veut faire découvrir l'expérience grisante de la haute voltige et des forces d'accélération.
Martin Hivon veut faire découvrir l'expérience grisante de la haute voltige et des forces d'accélération.

De la haute voltige à l'aéroport de Rivière-du-Loup

Marc Larouche
Le Soleil
Des étincelles brillent dans les yeux de Martin Hivon lorsqu'il parle de ses 12 ans aux commandes d'a-vions de chasse comme le fameux CF-18 des Forces canadiennes. Retraité de la Force aérienne depuis peu, l'homme, originaire de Rivière-du-Loup, est de retour entre fleuve et montagnes pour faire vivre au grand public l'expérience de la voltige aérienne.