Le Soleil

Miroirs Laurier: se réinventer ou mourir

Gilbert Leduc
Gilbert Leduc
Le Soleil
N'eût été l'audace de ses dirigeants, Miroirs Laurier ne serait plus qu'un souvenir, et la région de Lotbinière compterait aujourd'hui une centaine de travailleurs de moins. Attaquée de front par la concurrence chinoise dans le marché du meuble, qui fut le pain et le beurre de l'entreprise familiale fondée en 1950, Miroirs Laurier a dû se réinventer.