Le Soleil

Homosexualité: le progrès après la crise

Pierre-Olivier Fortin
Pierre-Olivier Fortin
Le Soleil
Quand la crise du sida est arrivée, fait remarquer le travailleur social Pierre Berthelot, «ça faisait seulement 15 ans que l'homosexualité n'était plus criminelle» et passible d'une peine d'emprisonnement au Canada. Jusqu'en 1973, c'était encore une maladie mentale et «aux yeux de l'Église, très dominante à l'époque, c'est encore un péché mortel», tonne ce pionnier de la lutte contre le sida.