Le Soleil
Pour l'agresseur sexuel, la prise de pouvoir sur l'autre et le désir de le dominer demeurent généralement le principal facteur de motivation. Maîtriser et contraindre sa victime représente quelque chose d'érotisant.
Pour l'agresseur sexuel, la prise de pouvoir sur l'autre et le désir de le dominer demeurent généralement le principal facteur de motivation. Maîtriser et contraindre sa victime représente quelque chose d'érotisant.

Violence conjuguale: le phénomène ne semble pas diminuer

Pierre Pelchat
Pierre Pelchat
Le Soleil
Malgré toutes les mesures prises ces dernières années pour contrer la violence conjugale, ce phénomène n'a pas diminué au Québec.