Le Soleil

Les indignés de Québec offusqués par leur expulsion

Pierre-Olivier Fortin
Pierre-Olivier Fortin
Le Soleil
Après un ultimatum, lundi soir, plusieurs avertissements du maire et plusieurs semaines de relative tolérance, les cols bleus, les pompiers et les policiers de la Ville de Québec ont complètement démantelé, sans heurts, sans violence ni même arrestations, le campement des «occupants» de la place de l'Université-du-Québec, aux petites heures mardi matin. Les manifestants sont toutefois quelque peu amers, d'abord en raison de l'intervention un peu brusque, mais surtout par l'attitude de la ville.