Le Soleil
La responsable de la répartition pour la Rive-Sud de la région de Québec pour La Québécoise, Micheline Lecompte, affirme qu'après avoir engagé Roberge, il y a environ un an, ce dernier s'est défilé à maintes reprises pour ne pas lui apporter la preuve qu'il n'avait pas d'antécédents judiciaires.
La responsable de la répartition pour la Rive-Sud de la région de Québec pour La Québécoise, Micheline Lecompte, affirme qu'après avoir engagé Roberge, il y a environ un an, ce dernier s'est défilé à maintes reprises pour ne pas lui apporter la preuve qu'il n'avait pas d'antécédents judiciaires.

Chauffeur avec antécédents: La Québécoise admet avoir commis une erreur

Matthieu Boivin
Le Soleil
Une répartitrice de la compagnie La Québécoise reconnaît qu'elle n'a pas vérifié les antécédents judiciaires de Jacques Roberge avant qu'il ne commence à travailler pour ce transporteur.