Le Soleil
Richard Chenery prépare de l'héroïne achetée dans la rue au centre d'injection supervisé Insite, à Vancouver.
Richard Chenery prépare de l'héroïne achetée dans la rue au centre d'injection supervisé Insite, à Vancouver.

La Cour suprême dit oui aux centres d'injection de drogue supervisée

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
La Cour suprême du Canada rabroue le gouvernement conservateur et confirme la légitimité d'un centre d'injection supervisée de drogue de Vancouver. La «dernière barrière» pour l'ouverture d'une piquerie légale à Québec viendrait donc de s'écrouler, se réjouit Point de Repères, organisme venant en aide aux utilisateurs de stupéfiants de la capitale.