Le Soleil
Le défilé d'ouverture du sixième Festival celtique de Québec a sillonné la rue Saint-Jean au rythme des cornemuses, samedi, alors que danseurs, musiciens et sportifs déambulaient pour se rappeler leurs racines celtes, communes à une majorité de Québécois.
Le défilé d'ouverture du sixième Festival celtique de Québec a sillonné la rue Saint-Jean au rythme des cornemuses, samedi, alors que danseurs, musiciens et sportifs déambulaient pour se rappeler leurs racines celtes, communes à une majorité de Québécois.

Cornemuses et kilts sur la rue Saint-Jean pour le Festival celtique

Luc Fournier
Le Soleil
Le défilé d'ouverture du sixième Festival celtique de Québec a sillonné la rue Saint-Jean au rythme des cornemuses, samedi, alors que danseurs, musiciens et sportifs déambulaient pour se rappeler leurs racines celtes, communes à une majorité de Québécois. Initiative de la communauté anglophone, la fête est devenue au fil des années celle de tous les citoyens de Québec.